Achat de voiture neuve chez un mandataire auto ou chez un concessionnaire : les différences

L’acquisition d’une voiture doit être un investissement mûrement réfléchi, l’acheteur doit prendre en compte plusieurs paramètres. Parmi ces paramètres, le choix du vendeur fait partie des plus importants. Choisir entre un mandataire et un concessionnaire peut être difficile ; ces deux entités, bien qu’œuvrant dans le même domaine, présentent des différences majeures.

Les prix des véhicules diffèrent

Le mandataire automobile est un intermédiaire qui achète les voitures neuves en grande quantité auprès des concessionnaires, en obtenant une certaine réduction. Le fait d’acheter une voiture neuve chez un mandataire automobile revient moins cher par rapport au concessionnaire. Le slogan des mandataires est souvent focalisé sur cet aspect financier plus attractif, avec des remises qui peuvent aller jusqu’à 20% du prix des concessionnaires.Chez le concessionnaire, le prix d’une voiture neuve se rapproche du prix de sortie d’usine tout en incluant certains frais supplémentaires comme les taxes et les frais de transport. Finalement, vous devrez vous munir d’une coquette somme, mais aussi savoir négocier avec les commerciaux afin de ne pas trop vous ruiner.

Les paramètres et l’aspect de la voiture

Le mandataire propose des voitures déjà configurées : des moteurs remplacés, peu de choix de couleurs, des changements effectués sur certaines pièces. Bien que la voiture soit neuve, les pièces ne sont pas forcément des pièces originales. Le client peut effectuer une commande en précisant ces spécifications, mais le prix augmentera.Le concessionnaire, de son côté, offre une multitude de choix tant pour les coloris, le moteur ou encore les configurations du véhicule. De plus, les concessionnaires sont souvent constructeurs et vendeurs ou des partenaires exclusives du constructeur. Les voitures qui y sont commercialisées sont des marques originales.

Les Services Après-Vente

Les mandataires automobiles sont souvent critiqués pour ces services, par exemple : le client n’a pas le droit de tester la voiture qu’il souhaite acheter. Le SAV reste assez vague avec des garanties de courtes durées, pas de prise en charge en cas de défaillance de la voiture et bien d’autres désagréments.Le concessionnaire quant à lui, propose une garantie d’environ 5 ans, une possibilité de retour et de remplacement de la voiture en cas de défaillance sur le modèle. Le garage du concessionnaire prendra en charge les visites et les réparations durant toute la durée de la garantie.Le mandataire automobile reste un choix intéressant à condition d’avoir une idée précise de la voiture à acheter et de ces spécifications. Le concessionnaire quant à lui demeure un choix avisé pour les profanes à la condition d’être prêt à dépenser un montant relativement conséquent.

Achat de voiture avec reprise de votre ancien véhicule : est-ce bien rentable ?
C’est quoi la prime à la casse ?